L’Œuvre de Raymonde Carasco et Régis Hébraud – Colloque International – Appel à communications

Colloque International & Nomade 2014

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle/Université Toulouse 2 – Le Mirail

Laboratoires de Recherche (IRCAV-LARA-LIRA)

Responsables scientifiques: Nicole Brenez & Corinne Maury

L’Œuvre de Raymonde Carasco et Régis Hébraud 

Appel à communications

Née en 1939, cinéaste, écrivain, professeur de philosophie et d’études cinématographiques, Raymonde Carasco disparaît le 2 mars 2009, laissant une œuvre littéraire et filmique aussi considérable que peu commentée.

Partie sur les traces d’Eisenstein puis d’Antonin Artaud au Mexique, Raymonde Carasco a arpenté pendant plus de vingt ans les terres des Indiens Tarahumaras. Avec son époux, l’opérateur et monteur Régis Hébraud, elle a réalisé une suite de films ethnographiques dont Tarahumaras 78 (1979), Tutuguri (1980), Los Pintos (1982), Los Pascoleros (1996), Artaud et les Tarahumaras (1996), Ciguri 98 – La Danse du Peyotl (1998), Ciguri 99 – Le dernier Chaman (1999), La Fêlure du temps (2004).

Dans cette fresque poétique consacrée à la culture rituelle des Indiens Tarahumaras, Raymonde Carasco n’emprunte pas les techniques de filmage et de narration cinématographiques qui caractérisent les fondements méthodologiques de l’anthropologie visuelle dite “classique”. Il ne s’agit pas pour cette cinéaste-écrivain d’enregistrer l’apparence des phénomènes selon des parcours sans ellipses, mais de restituer un réel constitué d’archipels qui se joignent les uns aux autres pour ensemble élaborer un paysage-matière, faisant alors apparaître des événements sensibles de marches, de courses, de psalmodies et de danses. De nouvelles formes descriptives émergent, ancrées dans la matérialité des présences et des mouvements, créant une alternative aux préemptions didactiques occidentales. L’élégance formelle qui structure le style cinématographique de Raymonde Carasco et Régis Hébraud relève de schèmes plastiques où fragmentation, monumentalité, fétichisation et sérialité s’allient afin de manifester à l’écran les rapports de force primordiaux entre les hommes Tarahumaras, la terre et le ciel.

Outre cette fresque monumentale, l’œuvre de Raymonde Carasco compte des films et scénarios de fiction, d’autres documentaires et de nombreux inédits et publications, à ce jour non commentés.

À l’horizon de son entreprise conjointement littéraire et filmique, Raymonde Carasco pose la recherche d’une « écriture du voir ». « Voir, de mes yeux voir, ce que c’est qu’écrire, ce que raconte l’écriture. Comment l’écriture raconte à partir d’un voir initial. Curiosité de cinéaste, d’enfant, enfant en écriture. Confronter mon voir et le voir d’Artaud. Hypothèse fondamentale: à l’origine de l’écriture, du texte, de la poésie, il y a un voir. » Une telle recherche requiert l’articulation de territoires disciplinaires : philosophie, cinéma, littérature, photographie… Ce travail de rencontres, de croisements, de collisions entre écrivains (Bousquet, Artaud, Blanchot…), philosophes (en particulier Deleuze et Foucault, dont elle suivait les séminaires…) et cinéastes (Eisenstein, Godard, Pasolini, Mizoguchi…) inscrit la réflexion dans une dynamique de l’expérimentation qui se manifeste en autant de formes essais.

Sous l’égide de Régis Hébraud, se prépare un colloque international pour 2014 qui aura lieu dans trois villes : Toulouse dont la Cinémathèque conserve l’œuvre filmique de Raymonde Carasco et participe à ce projet, Paris et Mexico – puisque les hauts plateaux Tarahumaras furent le grand chantier visuel de Raymonde Carasco et Régis Hébraud. Nous invitons donc tout chercheur, universitaire, artiste, concerné par cette œuvre littéraire et filmique, « duelle » (au sens de Jacques Rivette), à proposer une intervention pour le tout premier colloque sur l’œuvre de Raymonde Carasco et Régis Hébraud, en précisant dans quelle(s) ville(s) il/elle souhaiterait la donner.

Parmi les axes d’études possibles :

  • Articulations disciplinaires (cinéma/littérature / philosophie / photographie/danse…)

  • Gradiva, emblème théorique

  • Les Films Tarahumaras : Formes et forces d’une ethnographie poétique

  • Figures du fragment

  • Raymonde Carasco analyste

  • Pôles de références et présences intertextuelles : Artaud, Freud, Eisenstein, Bousquet, Godard, Barthes…

  • Cinéma, ethnologie et surréalisme : dialogues avec Jean Rouch

  • Le style littéraire de Raymonde Carasco : écrits philosophiques, scénarios, carnets…

  • Empreintes de Gilles Deleuze et Michel Foucault

  • Les films de Régis Hébraud.

Les témoignages et documents sur le parcours de Raymonde Carasco (en tant que professeur, voyageuse, écrivain…) sont bienvenus.

Dates et lieux :

Toulouse – seconde quinzaine de février 2014

Paris – seconde quinzaine de mars 2014

Mexico – seconde quinzaine d’avril 2014.

Date limite pour la remise des propositions :

Les propositions de communications devront être envoyées avant le 1er juin 2013. Elles comporteront le titre prévu pour l’intervention, un résumé d’environ 2000 signes, le nom de la ville choisie ainsi qu’une note bio-bibliographique mentionnant l’appartenance institutionnelle de l’auteur et ses principales publications.

Durée des interventions :

La durée de chaque intervention sera de 30 minutes (extraits de films non compris). Les communications pourront être effectuées en français, en anglais ou en espagnol.

Comité scientifique :

Nicole Brenez, Professeur, Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Vincent Deville, Responsable de formation au service pédagogique de la Cinémathèque française

Térésa Faucon, Maître de conférences, Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Corinne Maury, Maître de conférences, Université Toulouse 2 – Le Mirail

Ricardo Matos Cabo, Programmateur

Caterina Pasqualino, Chargée de recherche au CNRS

Serge Pey, Écrivain et Maître de conférences, Université Toulouse 2 – Le Mirail

Monique Peyriere, Chercheure au Centre Pierre Naville, Université d’Evry et chercheure associée au Centre Edgar Morin (IIAC-CNRS/EHESS)

Lionel Soukaz, Cinéaste

Gabriela Trujillo, Docteur en cinéma, professeur à l’Ecole du Louvre et à NYU

Merci d’adresser vos propositions à l’une des personnes suivantes :

Nicole Brenez : nicole.brenez@univ-paris3.fr

Corinne Maury : corinne.maury@univ-tlse2.fr

Régis Hébraud : rhebraud@sfr.fr

Articles et films de Raymonde Carasco :

Site internet : http://raymonde.carasco.online.fr/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *